BUSINESS

Retours d’utilisation de parcours pédagogiques interactifs sur les droits de l’enfant

Depuis octobre 2010, Alexandra Vimont travaille avec les parcours pédagogiques créés par Promethean et l’UNICEF France. Le thème des droits de l’enfant étant une partie du programme de cycle 3.
L’enseignante revient sur son expérience d’usage avec ses élèves et sur les apports de ces contenus interactifs sur les droits de l’enfant.

« Les parcours pédagogiques ont tous été bien reçus par les élèves, en particulier celui sur les droits fondamentaux. Le thème du droit à l’identité est également très concret pour les écoliers car il fait référence à des situations de la vie de tous les jours comme la carte d’identité ou la fiche d’état civil », explique Alexandra Vimont.

Les parcours sont variés et incluent des liens. Ils alternent les moments d’écoute, les réponses à des questions simples, et les recherches sur des questions plus complexes. Alexandra Vimont utilise ces parcours en les adaptant et en sélectionnant les témoignages et exercices les plus adaptés.

« J’utilise souvent les témoignages car la véracité des propos est flagrante et interpelle davantage les élèves : ce n’est pas du tout comme lorsqu’on raconte avec nos mots une vérité qui est ailleurs dans le monde. Les élèves y sont sensibles dans leurs apprentissages », remarque Alexandra Vimont.

Les parcours sont prêts à l’emploi et facilitent donc la prise en main par les enseignants.
« Le tableau numérique ActivBoard de Promethean permet de naviguer sur les parcours comme je le souhaite en modifiant l’ordre des pages en fonction de ce que je veux que les élèves retiennent ou pour les faire participer à un moment précis. Je peux choisir d’alterner des vidéos avec des questionnaires (type QCM) ou d’intégrer des exercices écrits avec des réponses à rédiger », précise Alexandra Vimont. « Promethean propose également des boîtiers de vote ActivExpression. Ils amènent un aspect ludique au cours et donne un rythme à la séquence. Les élèves sont plus motivés ; il se crée une émulation naturelle entre eux. Enfin, ils contribuent à initier les élèves aux usages des nouvelles technologies ».

Témoignage d’une enseignante sur les parcours pédagogiques UNICEF France :Alexandra Vimont, enseignante en classe de CM1 / CM2 à l’école Jean Monnet d’Elancourt (Yvelines)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top