ACTION PUBLIQUE

Le numérique pour aider la reconstruction du système universitaire haitien

190420114dad8381b232a

Projet conjoint entre le Ministère français des affaires étrangères et européennes, l’AIRD et l’AUF, le PENDHA (Plan d’Enseignement Numérique à Distance en Haïti) est destiné à soutenir la reconstruction du système universitaire haïtien à travers la mise en place d’un réseau «d’espaces numériques polyvalents» dans les universités haïtiennes.

Le projet prévoit le développement de douze sites numériques pluridisciplinaires et de cinq «campus» consacrés à la médecine et aux sciences de la santé ; ils seront répartis dans les principales villes du pays.

Les deux premiers espaces numériques ont été inaugurés à l’Ecole Supérieure d’Infotronique d’Haïti (ESIH) et à l’Université Quisqueya. Dans ces espaces, les étudiants haïtiens pourront accéder directement aux ressources en ligne d’un réseau de plus de 700 universités francophones dans le monde et surtout, suivre des formations universitaires à distance dans le cadre du dispositif de Formation Ouverte et à Distance (FOAD) mis en place par l’AUF.

Ce projet a notamment pour but de mettre un frein à la fuite des cerveaux qui compromet le développement de l’Ile. En effet, comme dans un grand nombre de pays en voie de développement, de nombreux Haïtiens étaient jusqu’alors souvent contraints de s’expatrier pour suivre certaines études, sans retour à leur pays natal dans la plupart des cas. Ce constat s’est vérifié tout particulièrement après le séisme de janvier 2010, qui a détruit une part importante des structures éducatives.

Pour Bernard Cerquiglini, recteur de l’AUF, «le projet PENDHA représente l’offre numérique de contenus francophones la plus ambitieuse à ce jour».

Avec l’inauguration de deux espaces numériques, le programme a entamé sa première phase. La préparation des formateurs appelés à prendre en main le réseau et mettre en œuvre le dispositif d’enseignement a également débuté. En renforçant le dispositif de formation de l’île, le projet PENDHA devrait permettre de réduire dans les deux années à venir la fracture entre Haïti et les pays les plus avancés de la région pour ce qui concerne l’accès à l’enseignement supérieur.

A propos de l’AUF :
L’Agence universitaire de la Francophonie est une association mondiale d’universités ; elle a pour objet de faire le lien entre les universités de langue française. Elle est l’opérateur des Sommets des pays francophones pour l’enseignement supérieur et la recherche.
L’association œuvre depuis 50 ans dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle a vocation à former des professionnels aptes à contribuer au développement de leur pays. Elle regroupe 774 établissements universitaires sur les 5 continents dans 91 pays, dont 55 membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie.
L’association a pour mission de soutenir les stratégies de développement des 774 établissements membres, de faire émerger une nouvelle génération d’enseignants, de chercheurs, d’experts et de professionnels, acteurs du développement, de promouvoir la communauté scientifique francophone pour qu’elle devienne une référence internationale et apporte sa contribution aux enjeux mondiaux (changement climatique, pauvreté, agriculture, sécurité alimentaire, santé, droit).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top