ACTION PUBLIQUE

Le numérique éducatif : d’une nouvelle manière d’écrire à la réorganisation de l’Ecole

Au démarrage, l’idée des concepteurs de l’évènement était d’inaugurer une réflexion sur l’histoire des supports de l’écriture et donc de l’inaugurer par un colloque sur le numérique et la manière dont il redéfinissait les conditions de l’écriture.

Ainsi est né écritech, de « écriture et technologies« .

Le lien entre « supports de l’écrit, apprentissages fondamentaux et organisation de l’Ecole » a constitué la problématique de départ d’écritech.

Pendant longtemps, la démarche s’est centrée sur les outils, puis dans le monde quotidien des élèves, « nous nous sommes vite rendus compte que ce ne sont plus les outils qui rentrent dans l’école mais bien l’école qui rentre dans le monde numérique« .

Aujourd’hui la problématique s’est donc inversée.

C’est la notion d’espace et de temps scolaire qui sont à l’ordre du jour sur cette cinquième édition d’écritech, qui inclut également les notions de collaboration et de partage entre les différents acteurs, élèves, enseignants, parents etc.

Au travers des expériences des collèges connectés, tous ces changements et ces nouveaux liens sont mis sur le devant de la scène et valorisés.

« Poser la question de l’établissement scolaire, c’est vraiment le bon niveau pour comprendre ce qui est entrain de bouger dans le système éducatif« .

Dans ce nouveau modèle de réflexion, Catherine Bizot n’oublie pas de citer les partenariats qui sont entrain de se mettre en place avec les collectivités territoriales, « qui sont de véritables acteurs et partenaires pour l’éducation nationale« .

C’est aussi cette nouvelle forme de gouvernance où l’éducation nationale et les collectivités travaillent main dans la main, que nous sommes entrain de mettre en oeuvre, notamment au travers des collèges connectés.

Catherine Bizot développe enfin les enjeux de la création de la Direction du Numérique Educatif, « non pas comme une entité administrative supplémentaire mais bien pour donner de la visibilité à un sujet qui irrigue l’ensemble du système, pour mettre les acteurs de toute la communauté en synergie et avoir une seule et même structure qui rassemble, qui relie et qui anime tout un réseau« .

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top