recherche

Les avancées du plan numérique à l’université : La Cé exige plus de justices

Pour la Confédération étudiante, ce  bilan positif  (avec le nombre de bornes wifi dans les universités qui double en un an, passant de 10.000 à 20.000 et  le volume de cours disponibles en podcasts à 30.000heures en 2010), masque les inégalités que les étudiants vivent face à l’accès au numérique.

Ces inégalités sont de trois ordres :
1)    Un écart trop important entre différentes Universités
En effet si la couverture wifi est plutôt bonne dans les Universités (hormis quelques problèmes de connexion), l’accès aux cours en ligne en version écrite comme en podcasts reste très inégalement répartie pour les étudiants. Pour ce qui concerne les podcasts par exemple, la moitié des 30 000 heures sont produites par seulement 3 Universités (Paris 10, Paris 5 et Poitiers) ce qui fait une production annuelle  moyenne de 5000heure pour les 3 contre 180heures pour le reste

2)    Le non prise en compte des résidences étudiantes dans le plan numérique.
La réussite de l’étudiant est certe liée à la qualité de ses cours, mais elle est aussi fortement liée à leurs conditions de vie. Dans les résidences étudiantes, l’accès à internet est très inégalement réparti dans le territoire. Dans beaucoup d’académies, l’accès à internet est payant et cela peux aller jusqu’à 20 euro  par mois. Ainsi on a par exemple : Dans les résidences étudiantes d’Aix-Marseille (8 à 20 euro par mois),  Lyon (6euro), la Rochelle (5euro).  Au vues des étudiants  qui habitent dans ces résidences (étudiants boursiers ou étudiants internationaux), le wifi payant constitue un frein à leur accès à la connaissance.

3)    L’insuffisance du matériel informatique.
L’accès au wifi dans les Universités ne peut pas résoudre à lui seul le  problème de l’accès au numérique.  Les salles informatiques des universités françaises sont souvent dotées de peu d’ordinateurs et rares sont les universités qui mettent à la disposition des étudiants des ordinateurs portables. Ainsi, pour avoir accès à internet il faut d’abord posséder son propre ordinateur ou bien avoir beaucoup de temps et de patience pour accéder à la salle info.

Pour la confédération étudiante, il est urgent de prendre en compte la situation sociale, les conditions de vie et d’études des étudiants dans le « Plan numérique à l’Université » ainsi les étudiants demandent :
–    La généralisation de la mise en ligne des cours  sur tous supports afin de mieux prendre en compte la situation réelle des étudiants, notamment ceux qui en plus de leurs études travaillent (40% des étudiants)
–    La mise en place de salles informatiques équipées dans toutes les résidences étudiantes et l’accès gratuit  au wifi dans toutes les résidences.
–    La mise en place de matériels informatiques gratuites ou d’un chèque numérique qui permettra à chaque étudiant d’accéder à un ordinateur.

Nous demandons à la ministre de mieux impliquer les étudiants dans la réflexion sur leurs formations et leur vie d’étudiants : c’est l’un des objectifs fixés par le plan numérique.

Source : La Cé par email le 09/09/10

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top