RETOURS D'USAGES

QR Code et Smartphones en géographie

Il part de la problématique : comment l’humanité peut-elle atteindre la sécurité alimentaire et la maintenir de façon durable ? Les cas spécifiques de deux espaces géographiques : l’Inde et l’Afrique subsaharienne (étude de PED).
Ses Objectifs méthodologiques sont les suivants :
–    Problématiser une question de dimension mondiale à partir d’événements « médiatiques ».
–    Repérer un lieu ou un espace sur des cartes en fonction de différents phénomènes étudiés.
–    Modéliser graphiquement des données brutes grâce à un tableur.
–    Prélever, hiérarchiser et confronter des informations selon des approches spécifiques en fonction du document ou corpus documentaire ; prendre des notes.
–    Produire un tableau construit et argumenté en utilisant le vocabulaire géographique spécifique.
–    Utiliser ordinateurs et logiciels usuels pour produire des tableaux, des schémas de synthèse (carte heuristique), prendre part à une production collective.
–    Rendre compte oralement devant la classe d’investigations réalisées par groupe de deux élèves.
–    Utiliser les nouveaux outils de communication (smartphone ou téléphone « intelligent ») à des fins pédagogiques, passer par un objet quotidien et «ludique» des élèves  pour atteindre au savoir et une « connexion » réfléchie au monde qui les entoure.

Les ressources numériques et outils informatiques mobilisés sont un vidéoprojecteur et connexion à internet en salle de classe avec la possibilité d’utiliser un TBI ; une salle informatique connectée à haut-débit, smartphone des élèves, Diaporama (Power point), Tableur (Excel), Word, Freemind (carte heuristique), Mobiletag, Netquiz, les sites internet : Kaywa, FAO, Youtube.

Les Pistes d’évaluation
–    De nombreuses évaluations formatives peuvent avoir lieu lors du déroulement de la séquence. Le public de lycée professionnel a souvent besoin de stimulations qui peuvent passer par des notes qui ne sanctionnent pas mais qui valorisent la mise au travail et le sérieux dans l’exécution des tâches demandées. Ces évaluations concernent les aptitudes techniques en lien avec le B2i, le savoir-faire en terme de synthétisation de corpus documentaires et les compétences concernant le rendu d’information à l’écrit et à l’oral :
–    Réalisation de graphique sur tableur ;
–    Réalisation d’un tableau de synthèse ;
–    Présentation orale des résultats obtenus ;
–    Réalisation d’un schéma de synthèse (carte heuristique) sur la problématique de la séquence.
–    Une évaluation sommative sur table de forme « classique », type évaluation du diplôme de BEP en fin de première Bac Pro, est envisagée.
–    L’ensemble des compétences TIC évaluées (acquises au collège ou lors de la séquence) seront réinvesties tout au long des trois années de formation : traitement de texte, maîtrise du réseau de l’établissement, tableur / production de graphique, carte heuristique (logiciel Freemind), utilisation « intelligente » des smartphones.

Déroulement de la séquence
La durée est de six ou sept heures.
La proposition de séquence concerne le sujet d’étude n°1 « Nourrir les hommes » du programme de seconde baccalauréat professionnel. La séquence est construite autour des deux situations suivantes : « l’Inde : plus d’un milliard d’hommes à nourrir » et « la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne« .

Le cours se déroule dans une salle de cours équipée d’un vidéoprojecteur et de postes informatiques. Après avoir débuté la séquence via une photographie de journal concernant les émeutes de la faim de 2008, les élèves suivent sur des fiches papiers un cours vidéoprojeté (diaporama) et des connexions à des sites internet. Suite à la localisation des espaces étudiés et une première approche de la notion de sous-nutrition et d’insécurité alimentaire, les élèves se rendent sur poste pour produire des graphiques sur tableur à partir d’un tableau (fichier excel) déposé dans l’espace de partage du réseau du lycée. Après une validation des travaux effectués et une synthèse collective, les élèves retournent sur poste pour travailler en binôme sur un corpus documentaire et remplissent une fiche numérique sous forme de tableau dans un traitement texte. Après présentation des travaux des élèves devant la classe et la rédaction d’une synthèse commune les élèves retournent sur poste pour produire des cartes heuristiques de synthèse.

Pour les révisions les élèves peuvent reprendre leur cours en imprimant l’ensemble des documents étudiés ou produits, en les téléchargeant sur le réseau ou sur leur smartphone. Avec ce dernier outil, ils peuvent aussi approfondir le sujet de façon « ludique ».

Révisions et proposition de poursuite « ludique » du cours via les smartphones et l’utilisation de flashcode (tag)

De l’utilisation pédagogique des smartphones :
Nous sollicitons souvent les élèves à se rendre, suite au cours, sur des sites internet référencés ou sur des blogs réalisés par nous-même spécialement pour le cours. L’idée, est ici d’utiliser l’un des moyens de communication en cour de démocratisation chez nos élèves, le smartphone. Nous ne cherchons pas à faire utiliser nos moyens de communication par nos élèves mais à utiliser les moyens de communication des élèves pour les amener au savoir et à la connaissance. Ce nouvel outil de communication se démocratise très rapidement. Les élèves passent 1/2 heure à 2 heures par jour dans les transports en commun, ils peuvent utiliser ce temps à des fins pédagogiques via l’outil nomade que représente le smartphone. L’utilisation de code barre 2D (Tag, QR-Code ou Flash Code) répond à ce souhait.

Le QR-Code permet de se rendre très simplement au diaporama proposé pendant le cours accompagné de l’ensemble des documents étudiés, notamment les cartes animées en flash, ainsi que les graphiques et les cartes de synthèses (cartes heuristiques) réalisées par les élèves. En effet, les smartphones peuvent lire tous types de fichiers : diaporama (.ppt), traitement de texte (.doc), tableur (.xls), et tous types de vidéos et de photos. Cela permet aux élèves de réviser « en toute liberté ».
Ainsi, le tag propose des vidéos (l’image animée est l’un des plus ancien TICE) pour poursuivre, via son smartphone, dans les transports en commun ou chez soi la thématique abordée en cours. Si les élèves ne possèdent pas de smartphone, nous leur donnons une adresse internet permettant de se rendre sur les documents proposés ou bien ils les récupèrent sur le réseau de l’établissement (ou ENT).

Manipulations à effectuer pour la production des supports :
Production du blog de révision.
Création du quiz de révision via le logiciel de production gratuit canadien Netquiz
Créer les QR-Code gratuitement en lien avec le blog et le quiz de révision. C’est la plateforme gratuite en ligne Kaywa qui permet de les créer en ligne : « Kaywa QR-Code Generator »

Manipulations  simples à effectuer par les élèves pour visualiser le contenu multimédia associé aux deux code-barres 2D:
Télécharger un lecteur de QR Code gratuit à partir de la plateforme de leur smartphone (i-nigma, Lynkee, Beetagg, Mobiletag)
Flasher (ou Taguer) ce code à l’aide du lecteur téléchargé : lancer l’application, puis positionner l’objectif de l’appareil sur le QR-Code. C’est fait, vous pouvez naviguer !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top