Espaces Numériques de Travail

Démonstration de pratiques pédagogiques innovantes dans l’ENT


La pédagogie via l’ENT, c’est quoi ?

Faire des évaluations individuelles en mode « collectif » et partager les résultats

Didier Blanqui se sert de l’outil formulaire de l’ENT MIP, pour mettre en place des évaluations formatives en classe.

L’outil formulaire de l’ENT, une manière rapide et fonctionnelle d’interroger les élèves

Ce jour-là, il propose à ses élèves un questionnaire en deux parties, pour faire suite au cours précédent, pour voir si les connaissances ont été acquises.
Un premier formulaire reprend une définition suivie de calculs, appliqués à cette définition. La deuxième partie reprend différentes étapes d’un protocole qu’il leur suffit de classer puis de terminer par un champ de texte, donc du rédactionnel, pour expliquer ce protocole.

L’avantage de ces évaluations via le formulaire est que l’enseignant peut suivre en temps réel qui a répondu puis, en fin de cours, avoir accès au mode « sondage » pour obtenir des statistiques détaillées sur les réponses de ses élèves.

L’outil formulaire « est relativement simple à utiliser pour l’enseignant » ; Didier Blanqui nous décrit les étapes de création ; il suffit de remplir des champs avec des types de question et le formulaire se crée automatiquement. Il enregistre ensuite son formulaire sous forme de « nouvel article » sur une page à laquelle les élèves auront accès dans l’ENT.imageart1

Il avoue utiliser cet outil de manière plus intense, « depuis que chaque élève a un outil individuel pour répondre », à savoir ici la tablette iPad. Pour chaque chapitre, il crée une évaluation formative de ce type, de manière à s’assurer de la bonne compréhension du cours.

Il propose également des évaluations diagnostiques à sa classe de seconde, lorsqu’il s’agit de contenus prenant le relais de ceux enseignés au collège, pour rappeler des notions fondamentales.

L’outil formulaire est très intéressant pour l’enseignant, mais aussi pour les élèves. Ils apprécient de pouvoir visualiser au tableau les résultats vidéo-projetés. Cela leur permet de se positionner parmi leurs camarades.
« Cela nous permet de nous comparer, de voir ce que la classe a répondu et de voir si on doit s’améliorer », souligne Laura Cazes, élève en seconde.

Des élèves auteurs de leurs cours

A la suite des Travaux Pratiques de physique-chimie, les élèves doivent rédiger par groupe un résumé de leçon qu’ils vont déposer sur un porte-documents, le portfolio, dans l’ENT. Cette mutualisation du travail leur plaît beaucoup et «c’est aussi beaucoup plus pratique et plus rapide qu’avant pour réviser ».

Ce résumé, une fois validé par l’enseignant, va servir à toute la classe pour pouvoir revoir la leçon ; il est composé d’un lexique avec des définitions, d’une carte mentale, de « l’ouverture scientifique » … Il se nomme le « coin des élèves ».
Les pratiquants nous confient qu’ils apprécient tout particulièrement de pouvoir revoir leur cours sur un document personnalisé plutôt que de devoir relire tout un chapitre sur un livre.

Utiliser l’ENT pour favoriser l’autonomie rédactionnelle et la liberté d’expression

Une autre fonctionnalité utilisée par cet enseignant en physique-chimie est d’avoir créer un blog  par élève dans l’ENT. Pour alimenter leur blog, les élèves ont comme consignes de retranscrire tous les travaux qu’ils effectuent en classe.

Toute liberté leur est laissée pour rédiger ces compte-rendu, qui servent également de support à l’enseignant pour les évaluer, comme le décrit Kenza Elpsiri : « le professeur tire au hasard quelques-uns des compte-rendu pour vérifier qu’on suit bien et qu’on fait bien le travail (…) Il a accès facilement à nos travaux via l’ENT ; avant, par la messagerie, c’était plus compliqué ».

L’élève peut laisser s’exprimer son imagination sur ces pages en y ajoutant des images, des vidéos… et l’organisation est libre également « certains font des catégories par leçons, d’autres par compte-rendu (…)», ajoute Kenza.

Contrairement au « coin des élèves » qui est un espace partagé par toute la classe, le blog est propre à chaque élève ; seul l’enseignant peut y avoir accès.

Didier Blanqui souligne que l’objectif, à terme, de ces blogs élève, est aussi qu’ils puissent montrer à leurs parents leurs travaux dans cette discipline. « En l’ouvrant aux parents avec leur compte ENT, ils auront également, comme moi, la possibilité de laisser un commentaire », ajoute t-il.
C’est donc la création d’un échange à trois, enseignant, élève et parents, qui va pouvoir se créer via ce blog et via l’ENT.

Que ce soit sur le travail de groupe dans le « coin des élèves » ou sur les missions du blog, Didier Blanqui constate de vrais progrès dans la manière de rédiger ; ses élèves apprennent la physique-chimie de manière ludique et « il y a une véritable émulation dans la classe », constate t-il, depuis qu’il les fait travailler ainsi sur l’ENT.

Plus d’infos :
Retrouvez toutes les solutions des ENT KOSMOS, ENTmip et K-d’école ici

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top