MARCHES & DISTRIBUTION

Sécurisation des tablettes dans l’éducation : des solutions existent déjà sur le marché

071220114edfc9fa67599 La société Nelea historiquement dédiée à la location de matériel informatique, offre la possibilité à des entreprises, ou collectivités territoriales de louer des tablettes numériques par le biais de son site web (www.E-Loc.fr).

Déjà bien implantée dans le monde évènementiel, hospitalier et l’hôtellerie avec des solutions de bornes interactives constituées d’un kiosque sécurisé, d’une tablette iPad et d’une application spécialisée, et consciente des convoitises que ce type objet «moderne» peut susciter, elle a décidé de développer toute une gamme de systèmes de sécurisation pour tablette numérique, comme des coques antivols, platines antivols ou kiosques sur pied et de proposer à la vente ses solutions (www.ElockStore.com).

«Au fil des mois, et fort d’une demande toujours plus importante, nous avons étoffé notre offre et développé de nouvelles solutions avec notre partenaire industriel Maclocks, société américaine du groupe Noble qui travaille depuis de très nombreuses années avec HP et Dell dans le développement de solutions de sécurisation pour Mac, Pc et serveurs . Nous proposons maintenant des « kiosques », sorte de borne interactive sécurisée, qui offrent la possibilité de naviguer rapidement sur une tablette avec toutes les applications courantes qu’on lui connaît», nous confie Ludovic Levêque, Responsable commercial chez Nelea.

C’est en quelque sorte une borne multimédia très bon marché avec des applications utiles et rapides, qu’on pourrait imaginer utile dans un hall d’établissement , dans un CDI ou pour la mise en libre service de borne internet dans des salles de classe, de TP ou les laboratoires informatique.

Outre les kiosques,  Nelea a développé des packages comprenant une coque ou une platine pour iPad, sur laquelle l’utilisateur peut connecter un câble antivol ; à noter que les platines que fabrique Nelea sont compatibles avec n’importe quelle tablette : il s’agit d’une solution qui se colle directement sur la tablette.

«Aujourd’hui nos solutions sont dores et déja validées et poussées par les consultants « Pro » dans les AppleStores, ce qui est un gage de qualité et de sérieux» précise Ludovic Levêque.

La problématique de vol n’est pas encore débattue pour les opérations tablettes qui ont vu le jour en France, comme ont pu nous le confier Pierre Mathieu, Directeur du CDDP de Corrèze où 6000 tablettes ont été déployées mais aussi Christophe Monnet, directeur adjoint du centre Erasme, la mission d’innovation numérique du département du Rhône qui avoue que «le problème de la sécurisation ne ressort pas comme problématique dans les comités de pilotage».

Aux Etats-Unis par contre, coques et câbles antivol sont entrés dans les us et coutumes d’achats. La raison est simple : le déploiement des tablettes numériques dans l’éducation est exponentiel. Pour preuve, cet extrait du NYT «Dans tous les états, des programmes d’achat en masse d’iPad voient le jour visant à remplacer les manuels scolaires (…). Les écoles publiques de New York ont commandé 2000 tablettes à Apple pour un budget dépassant le million de dollars. Même chose à Chicago pour un investissement de 450.000$. L’état de Virginie a quant à elle investi 150.000$ et à remplacer les manuels d’histoire et de biologie par des ebooks sur iPad (…)».

Plus proche de nous, d’autres pays européens plus avancés sur la question, sont également en cours d’acquisition en masse de coque antivol. «Nous venons de gagner un appel d’offres concernant 8000 coques antivol avec câble de sécurisation pour le ministère de l’éducation au Portugal. Après plusieurs années de tests et un pourcentage non négligeable de vol dans les salles de classe, ils ont décidé d’équiper leurs écoles et universités de nos équipements », nous confie Ludovic Levêque.

C’est donc un service nouveau avec des produits nouveaux que la société Nélea aimerait proposer au monde de l’éducation, persuadée qu’à très court terme cela devienne «un vrai sujet d’actualité et que les établissements qui investissent dans 30, 40 ou 50 tablettes réfléchiront à comment ne pas se les faire voler», ajoute Ludovic Levêque.

En Belgique déjà, des cas de vol dans les écoles ont été recensés. Comme celui de l’école communale d’Estaimbourg (belgium-iphone.lesoir.be/), qui s’est fait cambrioler un week-end les 10 iPads achetés en début d’année pour un montant du préjudice estimé entre 8000 et 10 000 euros.

Alors, étant donné l’investissement qu’un déploiement de tablettes engendre, pourquoi ne pas penser dés à présent à «protéger» vos tablettes ?

Tout savoir sur la société Nelea :
http://www.ElockStore.com : Vente d’Antivol pour iPad et Tablette
http://www.E-Loc.fr : Location d’iPad avec système de sécurisation

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top