recherche

L’éternelle dialectique : si la création était l’antithèse de la consommation, quelle pourrait-être la synthèse ?

tagcolloque-scientifique

De l’avis général (et bien pensant), mieux vaut être créateur que consommateur. Le premier est novateur, actif, inventif et gentiment rebelle alors que l’autre est suiveur, conservateur et passif.

Et si les évidences étaient trompeuses et la dialectique inopérante ?

Peut-être faudrait-il dépasser l’opposition entre consommation et création pour s’interroger en termes d’interactions et de complémentarités ?

Sans doute conviendrait-il aussi de se demander si une consommation efficace ne vaut pas mieux qu’une création médiocre.

Les usages éducatifs du numérique renouvellent cette problématique en questionnant aussi bien le métier de l’enseignant que les activités des élèves.

Les travaux de recherche sur la genèse instrumentale offrent un cadre théorique pour appréhender l’élaboration d’activités instrumentées et donc pour interroger les rapports complexes de la création et de la consommation.

Voir le programme complet du colloque scientifique Ludovia#11
Voir la bio de Jean-François Cerisier sur Ludovia 2014

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top