Éditeurs & studios

Le test de positionnement en anglais UPMC : Une première de l’Université en France

Pour élaborer ce test, le département des langues de l’UPMC s’est mis à la recherche d’items certifiés, condition impérative pour bâtir et calibrer un test de positionnement sur des bases incontestables.

Cette démarche fut entreprise dès l’automne 2005 en collaboration avec le magazine Vocable – acteur depuis plus de 25 ans de la formation linguistique, et la Chambre de Commerce & d’Industrie de Londres (LCCI) qui produit des tests et diplômes sous le contrôle du gouvernement britannique depuis 1887.

A travers son accord de partenariat, Vocable a su convaincre LCCI représenté à l’époque en France par Monsieur Ian Bell (également ancien directeur du Développement Europe des tests TOEIC, TOEFL et TFI et spécialiste du calibrage des tests d’anglais), de fournir les items nécessaires à cette entreprise.

Doté dès 2004 de la plate-forme WBT Manager (second LMS le plus utilisé dans le monde, compatible toute source AICC), Vocable a mis en place l’infrastructure informatique indispensable à l’exploitation des données et à la mise en ligne du test de positionnement.

Le concours de Monsieur Ian Bell conjugué à la pugnacité de Madame Faouzia Benderdouche (Maître de conférence UPMC) et de Madame Christine Demaison (Maître de conférence UPMC, Responsable des langues à l’Ecole des Mines de Paris, Responsable de la certification du pôle CLES Ile-de-France) ont permis d’aboutir en mai 2008 à la première version entièrement accessible en ligne du test de positionnement UPMC, accompagnée d’un accès libre des données réservé aux enseignants et aux chercheurs.

Inédit, ce libre accès proposé par le département des langues sous l’égide de son Directeur Monsieur Fabrice Picon, est également assorti d’un dispositif de compilation des données qui permet d’appréhender concrètement les subtilités du CECRL par l’échantillonnage, tout en offrant une gestion administrative aisée des groupes d’étudiants par niveau.

Instrument d’ajustement pédagogique d’un coût dérisoire au regard des pratiques actuelles, le test de positionnement UPMC représente désormais l’outil de positionnement que le corps professoral attendait.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top