multimedia

Lancement du PSD de Leyio : avril 2009

Unique en son genre, cet objet communiquant ouvre de nouveaux horizons en permettant à l’utilisateur de stocker et partager leurs contenus numériques favoris en mode « offline », de manière conviviale, gratuite et en totale liberté. Cette semaine, Leyio nous dévoile en détails les caractéristiques de ce nouveau bijou de technologie.

Simplicité de connexion et de transfert
Que l’utilisateur soit équipé d’un Mac ou d’un PC, l’ordinateur reconnaît automatiquement le Leyio. Pas d’installation complexe, il fonctionne en « plug and play » comme un périphérique externe. Très pratique, le Leyio utilise la technique du glisser-déposer (« drag and drop ») pour échanger avec l’ordinateur, d’un sens ou dans l’autre. Dans le ventre du Leyio, une mémoire flash de 16GO, largement suffisante pour stocker et partager ses contenus numériques favoris.

Un accès pratique et ultra sécurisé
A part vous, personne d’autre ne peut accéder à votre Leyio. Ici, inutile de taper votre code PIN à chaque mise en veille pour vous identifier, un capteur d’empreinte (le « fingerprint touch control ») reconnaît votre empreinte digitale au passage de votre doigt : un moyen beaucoup plus rapide et sécurisé d’accéder à vos contenus, dont certains peuvent être très confidentiels.

La société Atrua, qui conçoit le « fingerprint touch control », a opté pour une méthode de reconnaissance d’empreinte digitale (‘Minutia Matching’), notamment utilisée dans le domaine de la biométrie. Le « fingerprint touch control » de Leyio est le plus petit du monde et permettra une identification du doigt, même par temps humide ou froid.

Une navigation très intuitive dans huit univers numériques
LEYO

La navigation du Leyio est simple, intuitive et conviviale…là encore grâce au « Fingerprint » qui joue aussi ce rôle. L’utilisateur navigue dans les huit univers contenant toute sa vie numérique : photos, vidéos, musique, liens web, cartes de visite, avatars, documents (fichiers Word, Excel, Powerpoint, PDF, etc.). Un ami vous transfère un fichier ? Il s’ajoute automatiquement dans la boîte de réception « Inbox » du Leyio, neuvième icône de navigation. L’utilisateur a tout loisir par la suite de transférer ces fichiers vers son ordinateur pour en lire le contenu.

La navigation dans le Leyio s’apparente à celle d’un explorateur classique : l’avantage est de pouvoir sélectionner quels fichiers vous souhaitez partager, sans montrer à qui que ce soit l’ensemble de vos contenus. Un nouveau gage de confidentialité.

Leyio, objet de partage universel
Leyio permet de partager dans la rue, en mode « offline » et avec n’importe quelle clé USB, ordinateur et évidemment… avec un autre Leyio.

– Avec une clé USB : c’est ce qui fait l’universalité du Leyio. Il dispose d’un port USB qui lui permet de partager avec tout le monde, à tout moment et n’importe où. Insérez la clé USB dans le Leyio et son contenu s’affiche alors immédiatement sur l’écran, en mode partage. Envoyer la vidéo de votre mariage ? Cela vous prendra environ 20 secondes (pour un fichier de 200 Mo).

– Entre deux Leyios : c’est évidemment la façon de partager la plus « fun ». Après une séquence d’appairage très simple (appui long sur le bouton central du Leyio, environ 2 sec.), les objets peuvent échanger à distance ! Comment ? En effectuant un simple geste (le « flick ») que l’on pourrait apparenter au lancer de carte du croupier à une table de jeux. Leyio dispose effectivement d’un accéléromètre 3 axes qui détecte le mouvement et déclenche le transfert.

Mais la force du Leyio, c’est la vitesse de transmission : vous êtes au restaurant, discutez de vos vacances et souhaitez envoyer les 100 photos prises en Tunisie vers le Leyio de votre meilleur ami ? Un geste et 5 secondes plus tard, l’album est transféré. A cette vitesse, l’envoi d’une carte de visite ou d’un lien web dans un cadre plus professionnel devient instantané. La technologie utilisée ? L’UWB (Ultra Wide Band) qui, sur le Leyio, atteint une vitesse de transfert d’environ 10 Mo/s (beaucoup plus rapide que le Wi-Fi) et ne nécessite aucun abonnement ni aucun point d’accès quelconque.

– Avec un ordinateur : Le Leyio peut évidemment partager avec un ordinateur, et ce de plusieurs façons. Via le câble USB fourni (reconnaissance immédiate sans installation préalable), mais aussi grâce à une mini-clé USB de 2 Go (appelée « navette ») insérée dans le Leyio et que l’on peut détacher. Pratique si vous n’avez pas le câble avec vous…

Renforcer les liens avec sa communauté
Outre le partage de contenus, le Leyio permettra d’agrandir et renforcer les liens avec sa communauté. Au fur et à mesure de ses rencontres, le possesseur du Leyio pourra envoyer son avatar (Facebook, Myspace…) préféré à un nouvel ami, un ancien collègue ou une rencontre prometteuse. Au regard des multiples invitations reçues chaque jour sur sa boite mail (pour certains, cela s’apparente à du « spam »), « devenir ami » avec Leyio prend tout son sens : un contact naturel, convivial et authentique.

A l’heure ou nos vies « virtuelle » et « réelle » se confondent, le Leyio fait le lien entre ses deux mondes en une expérience inédite et très humaine : le partage numérique « dans l’instant » ou «en live». Avec le Leyio, on partage bien plus que du contenu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top