RETOURS D'USAGES

Des programmes AAA pour l’apprentissage de la lecture

Dans beaucoup de familles, les parents n’ont pas besoin de se forcer. Ils ne songent pas à enseigner la lecture à leur enfant — ou alors seulement pendant quelques heures de sieste, au cours des vacances qui précèdent son entrée au CP. Il leur suffit de transmettre, depuis toujours, de la façon la plus naturelle, leur goût de la langue et des livres.

Tandis que dans d’autres familles, les parents voudraient bien mais ne savent pas comment s’y prendre. En conséquence de quoi, ils s’en remettent à l’école.

Cette position a pu paraître longtemps la plus prudente. La seule raisonnable. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Les nouvelles technologies, dont tout le monde se sert pour communiquer, proposent aussi des outils pour apprendre.

Grâce à elles, l’apprentissage de la lecture peut devenir l’affaire de tous.

Chacun (ou presque) est désormais capable de réserver, depuis chez lui, une place de train ou d’avion, et même d’enregistrer son billet. D’échanger des recettes de cuisine sur Facebook, ou de commenter les photos tout fraîchement publiées par sa vieille tante qui habite à l’autre bout du monde. De commander des meubles, de remplir sa feuille d’impôt, de payer ses amendes. Et, avec cela, on hésiterait à affirmer que chacun est en mesure d’apprendre à lire à son enfant ! Ou, du moins, de l’aider à le faire ! De l’accompagner dans cet apprentissage, et de faire en sorte, chacun pour soi, qu’il réussisse !

Notre époque autorise enfin une appropriation sociale de l’apprentissage de la lecture. Cela ne se fera pas en un jour, mais le processus est déjà bien enclenché et il s’imposera plus vite qu’on ne pense.

Les programmes AAA (Aider à apprendre / Apprendre à aider) comportent 3 réunions annuelles, organisées au niveau local (quartier, commune) et ouvertes à tous ceux qui souhaitent aider d’autres personnes (enfants ou adultes) à apprendre à lire en français.

Les réunions AAA durent deux heures trente chacune et s’organisent en trois moments:

(1) On échange: Table ronde d’une heure. Elle est conduite par un psychologue et porte sur les aspects relationnels de l’aide aux apprentissages. On confronte les expériences de lecture partagée. On produit des idées pour améliorer les conduites.
(2) On prend des contacts: Temps non-contraint d’une demi-heure. On recherche ou propose des compétences particulières. On note des numéros de téléphone et des adresses pour étendre son réseau personnel. On prévoit de se revoir.
(3) On découvre: Cours d’une heure. On est assis devant un tableau blanc. Un formateur présente les Moulins à paroles (m@p) et les autres ressources numériques d’accès gratuit, proposées par le site VoixHaute.net, qui permettent l’apprentissage de la lecture en famille ou en milieu associatif.

Mise en réseau élargi
Les sites AAA sont répertoriés sur la carte et sur l’agenda numériques de l’atelier Voix Haute.

Objectifs:
❉ Favoriser l’implication des familles dans l’apprentissage des enfants.
❉ Favoriser l’apprentissage de la lecture et de la langue tout au long de la vie.
❉ Renouer le lien social (refaire société) à la fois au plan local (par des contacts directs noués au niveau du quartier, de la commune) et à distance (grâce aux outils numériques).

Plus d’infos sur les programmes AAA de l’atelier VoixHaute.net :
Vous souhaitez organiser un programme AAA dans votre commune, dans votre quartier contactez Christian Jacomino, cjacomino@gmail.com.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top