informations constructeurs

Alioscopy équipe les plus grands aéroports chinois d’écrans 3D relief sans lunettes

alioscopy
La première installation a d’ores et déjà été effectuée dans l’aéroport de Shenzen où 9 écrans Alioscopy  permettent aux voyageurs de visionner des spots publicitaires en relief sans lunette. Une seconde installation sera inaugurée le 15 Mars prochain à l’aéroport de Guangzhou (Canton) où 29 écrans relief seront disposés dans les différents halls.

La société Air Media, qui détient et gère le principal réseau d’affichage dynamique dans les aéroports en Chine (plus de 2.000 écrans installés) est partie intégrante du projet. Air Media va intégrer les écrans Alioscopy dans son offre et commercialiser des espaces publicitaires relief auprès de ses annonceurs. L’offre intègre également des prestations de création de contenus et de support afin de permettre aux annonceurs chinois  de créer des spots en relief.

L’objectif de l’accord est d’équiper à terme les 30 plus grands aéroports chinois, avec un marché potentiel compris entre 500 et 1000 écrans relief.

Ce contrat représente la première installation d’envergure d’écrans relief auto stéréoscopiques dans des aéroports dans le monde, couplée à une véritable offre d’achat d’espaces et de support à destination des annonceurs.

Alioscopy réaffirme ainsi son leadership sur le marché de l’affichage relief sans lunettes, tant au niveau de la qualité de son offre que du caractère novateur des applications mises en œuvre par ses clients.

Alioscopy : la seule technologie relief naturelle

Le relief est une sensation produite par le cerveau, à partir d’une vision différenciée de l’œil gauche et de l’œil droit (vision stéréoscopique). C’est pourquoi le cinéma en relief par exemple, utilise des lunettes spéciales qui permettent à chaque œil de ne voir que l’image qui lui est destinée.

La technologie mise en œuvre par Alioscopy sur ses écrans permet de s’affranchir des lunettes. Elle consiste à mélanger non plus 2 mais 8 images. Un composant optique, appelé réseau lenticulaire, est positionné très précisément sur l’écran. Les microlentilles de ce réseau agissent comme des loupes, qui agrandissent l’un des 8 points de vue de l’image, différent selon l’angle sous lequel on se place. Les deux yeux ne regardant pas l’image sous le même angle perçoivent chacun une image distincte, permettant au cerveau de restituer un parfaite sensation de relief. C’est en quelque sorte l’écran qui porte les lunettes au lieu du spectateur.

En outre, les réseaux lenticulaires offrent l’avantage de restituer toute la luminosité de l’écran. Leur extrême finesse les rend invisibles aux spectateurs. Ils n’altèrent cependant pas l’affichage d’images plates, ce qui rend les écrans Alioscopy compatibles avec tous les contenus existants.

Résultat : la technologie Alioscopy se caractérise par une image d’une grande netteté, et une amplitude exceptionnelle du relief simulé, généralement équivalente en profondeur à la diagonale de l’écran. Un écran de 42″ permettra ainsi de représenter une scène d’un mètre de profondeur, voire bien davantage avec certains contenus adaptés, qui peuvent jaillir à 2 mètres au devant de l’écran, ou s’enfoncer de 3 mètres en arrière.

De l’avis de ceux qui ont pu comparer le ‘rendu’ des différentes solutions, Alioscopy est la seule technologie relief ‘naturelle’, suffisamment performante pour se faire oublier. Les spectateurs se laissent prendre par la magie de l’image et se concentrent alors sur le message visuel.

Alioscopy propose aujourd’hui des écrans  de 24″ et 42″.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top