UNIVERS VIRTUELS

eRepublik Labs lève 2 millions d’euros

eRepublik Labs lève 2 millions d’euros à l’issue d’un premier tour de table auprès d’AGF Private Equity, qui viennent compléter son capital de lancement de 200 000 € collecté en 2007 et les 550 000 € investis en 2008 par divers Business Angels. Ces fonds supplémentaires serviront à mettre en œuvre le plan de développement d’eRepublik, le premier jeu de stratégie en ligne massivement multi-joueurs de la société, et à préparer le lancement de nouveaux jeux basés sur la plate-forme eRepublik.

eRepublik est un miroir du monde réel dans lequel les joueurs (les citoyens) sont libres de rejoindre des partis politiques régionaux ou nationaux, de décider de l’orientation économique d’un pays, de créer des entreprises ou de mener une guerre contre d’autres pays.

eRepublik se distingue des autres jeux par l’originalité de son développement. En mettant en ligne un prototype du jeu, ses fondateurs ont pu tirer parti des suggestions des utilisateurs pour concrétiser leurs idées et procéder à des améliorations. « Cela signifie que le jeu ne représente pour l’instant que 25 % du produit final », explique Alexis Bonte, cofondateur et PDG d’eRepublik. « L’aide apportée par AGF Private Equity et Guillaume Lautour, que nous nous réjouissons d’accueillir au sein du conseil d’administration, nous permettra de disposer des moyens nécessaires à la mise en œuvre de nos projets et de ceux issus de notre communauté de joueurs », poursuit-il.

Basé sur les rapports sociaux, ce nouveau monde se développe pour un coût de distribution et de développement quasi nul, tant en termes de contenu que de nombre d’utilisateurs. En restant à l’écoute de sa communauté, l’équipe d’eRepublik a pu proposer plusieurs versions de son jeu, l’adapter, ainsi qu’expérimenter et ajouter de nouvelles fonctionnalités pour multiplier les options d’interaction entre joueurs. eRepublik, dont on célébrait il y a peu le 500ème jour d’existence, compte désormais plus de 350 000 comptes créés et une communauté active de plus de 120 000 joueurs réguliers qui maintiennent en vie leur citoyen.

« Il nous arrive parfois d’investir dans le lancement de sociétés exceptionnellement prometteuses. Ce fut le cas d’eRepublik l’année dernière. Aujourd’hui, nous nous réjouissons de renouveler notre confiance avec ce nouveau tour de table. eRepublik développe à un faible coût des jeux denses et évolutifs, auxquels les joueurs prennent part activement. Il serait bon que ce concept se généralise dans l’industrie des jeux », commente Guillaume Lautour d’AGF Private Equity.

« eRepublik n’est pas seulement un jeu évolutif à fort potentiel de développement, c’est également une formidable expérience sociale qui fait la part belle aux contenus générés par les utilisateurs », déclare George Lemnaru, cofondateur et directeur technique d’eRepublik. Ce potentiel n’a pas fini de croître puisque à la version espagnole d’eRepublik, prévue pour juin, devrait venir s’ajouter à de nombreuses autres versions localisées.

En mai 2009, www.erepublik.com a attiré pas moins de 3,7 millions de visiteurs et totalisé 95 millions de pages consultées. Ce même mois, les citoyens ont passé plus de 55 millions de minutes à naviguer dans le monde d’eRepublik. 

eRepublik se nourrit des rapports sociaux quotidiens de ses joueurs. Il mobilise moins de temps libre de la part des utilisateurs (15 minutes/jour) que les autres jeux de stratégie, tout en garantissant une expérience de jeu plus riche. Il présente par ailleurs de nombreux autres atouts : gratuit, accessible en ligne et flexible, il ne nécessite aucun téléchargement ni installation, n’est pas chronophage et se base sur l’interaction humaine, et non sur une intelligence artificielle.

A propos d’eRepublik (www.erepublik.com )
Fondée en 2007 et basée à Dublin, en Irlande, eRepublik Labs Ltd. révolutionne la création, la distribution et l’utilisation des jeux de stratégie en tirant profit du potentiel des communautés d’utilisateurs et du Web. Baptisé eRepublik, son premier jeu de stratégie sociale en ligne est un miroir du monde réel. eRepublik Labs a récolté 2 750 000 € auprès de plusieurs investisseurs, parmi lesquels Brent Hoberman, Stefan Glaenzer, Mihai Crasneanu, Alexandre Almajeanu, Diego Meller, Philippe Seignol et la société de capital-investissement AGF Private Equity.

A propos d’AGF Private Equity
Avec 2,5 milliards d’euros sous gestion, AGF Private Equity, membre du groupe Allianz dédié à la gestion des investissements non-cotés, figure parmi les leaders du capital-investissement en France. AGF Private Equity, c’est plus de 500 millions d’euros investis dans 60 sociétés de pointe et l’un des principaux investisseurs auprès des startups Internet en Europe, telles que Meetic, Dailymotion, Viadeo, Telemarket, Curse, TV Trip, Questico, Yoono, Criteo, etc. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.agfpe.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top