UNIVERS VIRTUELS

Après des mois de développement et de test, la première république du web lance sa v1 !

EREPUBLIK2110200812
Il se passe en effet plus de choses en un mois sur eRepublik qu’en 4 ans dans la vie réelle. Au sein du jeu, les internautes sont considérés comme de vrais citoyens et interagissent, vivent, échangent entre eux comme ils le feraient dans la « vraie vie ». Ils peuvent ainsi construire une carrière politique, créer leur entreprise, s’engager dans l’armée ou encore devenir journaliste, dans le pays de leur choix.

L’Histoire
Alexis Bonte et George Lemranu ont 64 ans à eux deux, et déjà de longues carrières d’entrepreneurs derrière eux. Alexis, le français du duo, est l’ancien Directeur Marketing de lastminute.com Il croise George pour la première fois en 2006, alors qu’il fait une visite en Roumanie afin de rencontrer des entrepreneurs locaux. Ils ont immédiatement l’idée fondatrice de ce qui deviendra eRepublik : un site web, qui combinera réseau social et jeu de stratégie.

« Il nous est apparu immédiatement que notre idée avait de l’avenir : en pleine éclosion des réseaux sociaux et des contenus générés par les utilisateurs, cette proposition n’existait pas sur le web », commente Alexis Bonte.

Ils s’associent rapidement, démarrent dès Janvier 2007 le développement d’un prototype et recrutent une équipe réduite de 6 personnes avec leurs propres fonds. La version beta d’eRepublik est mise en ligne à la fin de l’année 2007, et enregistre 100 000 visites et 2 millions de pages vues après seulement 28 jours d’existence, grâce au seul soutien du bouche-à-oreille.

A l’occasion de LeWeb3 en décembre 2007, Alexis et George reçoivent le Prix Spécial du Jury de la meilleure start-up européenne, 20 jours à peine après le lancement de la version beta d’eRepublik. LeWeb3 permet également aux fondateurs d’eRepublik de rencontrer une partie de leurs futurs investisseurs. 6 mois plus tard, eRepublik annonce son premier tour de table de 550,000€ avec AGF Private Equity comme principal investisseur, ainsi que des Business Angels de premier plan.

Au cours de ses 11 mois d’existence, la version beta d’eRepublik (dont le but principal était de tester le concept et compiler le feedback de ses utilisateurs pour créer avec eux la v1 du site)  reçoit plus de 6 millions de visites, et 1 million de visiteurs uniques provenant de 143 pays et génère plus de 120 millions de pages vues. En parallèle, les utilisateurs créent plus de 150,000 pages de contenus ainsi que des milliers de sites et forums annexes (sites de fans) dans le monde entier.

Accessible à tous
eRepublik s’adresse à tous les joueurs potentiels dans le monde, puisque le jeu n’exige aucune connaissance ou compétence spécifique. Il nécessite uniquement un ordinateur, équipé de n’importe quel navigateur. Gratuitement, et sans aucun téléchargement, les internautes peuvent ainsi devenir en quelques minutes des citoyens d’eRepublik, créer leur profil et rentrer dans le jeu. Ensuite, il leur suffira d’y consacrer un quart d’heure par jour pour garder en vie leur avatar, et lui faire faire les tâches requises par eRepublik : travailler, s’entraîner, lire ou écrire des articles, voter lors des élections etc.). eRepublik s’intègre donc parfaitement aux emplois du temps les plus chargés, sans parasiter les heures consacrées au travail ou à la vie privée.

Sur eRepublik…
Le nouveau monde a 356 jours d’existence – « Ph03n1x » est la Présidente de la République Française, qui est la 17ème puissance mondiale – Il y 40 000 citoyens au total, dont 676 dans l’eRepublik Française – 30 pays sont représentés et 143 nationalités différentes sont enregistrées – On dénombre 4000 sociétés en activité dont 44 en France & plus de 300 partis politiques – 90% des citoyens sont des hommes et ils ont entre 26 et 28 ans – Deux guerres sont actives à ce jour, la France a par exemple envahi la Suisse – 251 journaux français ont été créés sur le site.

Voir le site : www.eRepublik.com

Source : Ex-Alto par email

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top