ACTION PUBLIQUE

Une rentrée «dynamique» en Aquitaine

aquitaine
Pour l’heure, la préoccupation est à la « préparation du terrain » en amont de la mise en place de l’ENT. Câblage, réseaux et autres infrastructures doivent être opérationnels pour l’accueillir. Comme le détaille très bien « l’Aquitaine Numérique », cet ENT comprendra :
•    Un ensemble intégré de services numériques
•    Un accès sécurisé pour tous les membres de la communauté éducative
•    Un accès individuel aux données scolaires et pédagogiques
Le Rectorat va assurer parallèlement l’accompagnement aux usages de l’ENT auprès des publics de la communauté éducative.

Pour l’heure, ce sont 11 établissements qui ont été retenus. En effet, sur 60 candidats désireux de se lancer dans l’expérimentation, les 11 désignés ont été choisi selon certains critères : état des réseaux, du matériel, maintenance, ressources… la typologie de l’établissement (général, professionnel ou agricole – Aquitaine compte 15 établissements de ce type, gérés par la DRAAF) et sa situation géographique.

La première vague va être mise en place à la rentrée des vacances de Toussaint.

L’originalité de l’ENT Aquitain est la présence de 2 lots distincts : une solution logicielle « classique » et une solution « pédagogique » par la mise en place de ressources. Pour ce dernier, c’est le CRDP Aquitaine  qui a été retenu.

L’affichage de « deux lots » en fait une région pionnière en la matière et montre la volonté régionale de déployer «intelligemment» l’ENT.

« Nous travaillons sur l’appropriation par les élèves et les enseignants de l’ENT (…). L’aspect collaboratif et contributif qui permet aux enseignants de créer et d’échanger leurs propres ressources via l’ENT nous est apparu primordial dans nos choix. C’est aussi pour cela que nous avons choisi le CRDP Aquitaine et une solution « open-source »», nous confie Thierry Cagnon, Directeur Education de la Région Aquitaine.

A terme, la généralisation concernera 154 établissements et près de 105 000 lycéens à l’horizon 2015.

Quelques chiffres clés :
En région Aquitaine, on compte 1 ordinateur pour moins de 3 élèves dans les lycées, 1500 TNI et 3000 vidéoprojecteurs interactifs.
Le renouvellement du matériel s’opère tous les 5 ans, avec une préférence, depuis 2011, pour les vidéoprojecteurs interactifs qui remplacent les TNI.
L’ENT Aquitaine représente 9 millions d’euros sur 3 ans.

Plus d’infos sur l’ENT en région Aquitaine : numerique.aquitaine.fr

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top