ACTION PUBLIQUE

Le Conseil Général de la Nièvre poursuit sa politique dynamique pour le numérique

Ce projet poursuit trois objectifs majeurs : couvrir les zones blanches rurales, élargir le dégroupage à un plus grand nombre de foyers nivernais et apporter le très haut-débit par fibre optique aux professionnels et aux principaux services publics.

Une politique volontariste de raccordement des collèges nivernais
Parallèlement et afin de permettre le développement de nouveaux usages éducatifs et pédagogiques, la collectivité départementale a investi, entre 2004 et 2009, plus de 1 M€ dans un programme de câblage voix-données-images au sein de ses 30 collèges. Ainsi, l’ensemble des salles des collèges sont désormais connectées sur un réseau Gigabit. «Il ne s’agit plus seulement d’initier les enfants à l’usage de l’informatique, mais d’utiliser celle-ci, associée à Internet, comme un outil pédagogique afin de gagner en efficacité dans la transmission des savoirs. Visioconférence avec des classes à l’étranger pour rendre les cours de langue plus vivants, manuels scolaires en ligne, tableaux interactifs… tels sont quelques exemples des usages qui se développent désormais dans les collèges nivernais», indique Fabien Bazin Vice-président du Conseil général de la Nièvre, en charge des territoires et des TIC et Président du Syndicat Mixte Niverlan.

Poursuivant son effort d’investissement à l’occasion de la rentrée 2010, le Conseil général a désormais raccordé 100% des collèges nivernais à la boucle haut-débit départementale. Chaque établissement bénéficie, dans ce cadre, d’un accès Internet de grande qualité avec des débits garantis compris entre 4 et 10 Mb/s.

De manière complémentaire, la collectivité départementale a également investi près de 800 000 €uros dans l’équipement informatique des collèges publics et a ouvert, en moins de 6 ans, plus de 20 cyber-bases (intégrant notamment un Tableau Numérique Interactif).

Le développement des usages pédagogiques dans les collèges nivernais
Les cyber-bases constituent, pour l’ensemble de la communauté éducative, une solution permettant d’élargir ses connaissances en termes de Technologies de l’Information et de la Communication. Des interactions entre les Etablissements Publics Locaux d’Enseignement (EPLE) et les cyber-bases ont déjà été observées comme par exemple la sensibilisation à l’utilisation des réseaux sociaux, la conception du bulletin de communication du collège ou encore la réalisation de clips vidéo dans le cadre de voyages scolaires…

L’arrivée du haut débit voire du très haut-débit est un élément déterminant pour le développement des usages pédagogiques au sein des collèges. En effet, les nombreuses ressources numériques en ligne, qu’elles soient sous format texte, audio ou vidéo, sont désormais totalement intégrées dans le déroulement des séquences pédagogiques préparées par les enseignants. Cette évolution n’aurait pu se faire sans la qualité des accès Internet en termes de débit mais aussi de garantie de fonctionnement.

L’autre apport majeur de l’augmentation des débits d’accès se situe sans conteste au niveau de la communication à distance au travers d’outils de visioconférence notamment. Les établissements scolaires ont désormais la possibilité grâce à de ce type d’installation, de faire converser en direct des élèves avec d’autres élèves, étrangers ou non, avec des intervenants dans le cadre de l’orientation scolaire, ou dans le cadre d’activités culturelles, avec des artistes, sans que cela nécessite la mobilisation de moyens onéreux supplémentaires pour la prise en charge des déplacements.

Le Conseil général de la Nièvre fait confiance au Réseau d’Initiative Publique de Nivertel
Avec 76 sites interconnectés dont 31 en fibre optique, le Conseil général de la Nièvre représente la collectivité ayant le plus de sites connectés en très haut-débit parmi tous les usagers des RIP d’Axione. Cette politique volontariste place d’ailleurs la Nièvre en tête des départements de la région Bourgogne dans le développement des infrastructures et des usages numériques.
L’impact du réseau en quelques chiffres :
–        Plus de 22 000 foyers nivernais surfent sur internet quotidiennement grâce au dégroupage par Nivertel des 38 principaux centraux téléphoniques du département,
–        1 400 foyers initialement sans haut-débit peuvent désormais y accéder grâce au WiMax,
–        Près de 80 sites publics et entreprises sont déjà connectés en très haut-débit par fibre optique.

Les acteurs du réseau public numérique de la Nièvre :
Le Syndicat Mixte ouvert Niverlan regroupe à parité le Conseil Général de la Nièvre et l’Agglomération de Nevers (ADN) qui lui ont transféré leurs compétences. Il a pour mission de veiller techniquement, financièrement et juridiquement au bon fonctionnement des dispositifs prévus de la concession ainsi que préparer les futures évolutions, notamment par la rédaction du SDANT (Schéma Départemental d’Aménagement Numérique du Territoire).
NiverTel SAS est la société ad hoc créée pour cofinancer, construire, exploiter et commercialiser le réseau public de télécommunication de la Nièvre. Elle assure également une action de promotion des usages innovants. NiverTel est une filiale d’Axione Infrastructures détenue à 55% par le Fonds d’investissements des Caisses d’Epargne (FIDEPPP), à 30% par la Caisse des Dépôts et Consignations et 15% par ETDE / Axione.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top