ACTION PUBLIQUE

Opération iPad dans le département de la Correze : une opération de communication ?

Cette annonce s’inscrit véritablement dans une opération plus large qui a démarré depuis déjà quelques années et s’intègre dans un plan de développement du numérique dans les établissements du département de la Corrèze : OrdiCollège.

– L’opération Ordicollège en est à son année 3 c’est donc les 5è 4è et 3è qui sont équipés de portables acer avec ubuntu
– les établissements on étés équipés de réseaux, bornes et autres outils l’année dernière (2009-2010) et les usages commencent à devenir significatifs depuis cette rentrée
– les enseignants sont accompagnés avec des formations PAF, de proximité, des ateliers au CDDP ou en établissement, des blogs (ex : http://veille.crdp-limousin.fr ouhttp://ipad.crdp-limousin.fr ) pour proposer des pistes de travail et autres scénarios pédagogiques. Tous n’y sont pas encore sensibles mais cela progresse à grands pas, une enquête sur les usages aura lieu au deuxième trimestre et on aura des données précises.
– Les IPR (pas tous) intègrent l’utilisation de l’outil dans toutes leurs interventions pédagogiques
– Une plate forme technique est à disposition des enseignants et des parents pour les problèmes matériels (il y a parfois des délais dûs à des approvisionnements difficiles mais les dix personnes qui y travaillent sont chaque jour de plus en plus efficaces et efficients).

Une décision sur l’Ipad mûrement réfléchie

– le choix de l’Ipad a été longuement réfléchi en regard de la position sur le logiciel libre entre autres, de nombreuses tablettes ont été étudiées et aucune ne proposaient à l’instant de la décision les potentialités et le support que peut avoir un Ipad, d’un point de vue usages pédagogique personne ne peut contester que si l’on raisonne sur l’ensemble des enseignants, pour dépasser les 40% d’utilisateurs il faut passer sur des produits dont l’ergonomie et la prise en main soit plus simple que des OS que l’on connaît tous.
– Même si la dimension politique existe, c’est bien une opération centrée sur les usages.
– Ceux qui utilisent un ipad et  découvrent, imaginent ce que l’on peut en faire en classe ne le considèrent plus du tout comme un gadget car ce n’est pas un outil destiné à des technophiles ou des anciens utilisateurs de portables, mais bien à des élèves qui sont déjà ou bientôt utilisateurs de téléphones et autres outils numériques dont pas grand monde ne se soucie de leur en donner les limites et les excès.
– le coût de cette opération représente 2% du budget d’investissement du Conseil Général ou 500 mètres de route neuve, c’est un choix du conseil général que de faire un peu moins de routes pour s’occuper un peu plus de sa jeunesse.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top