recherche

Essai de caractérisation des situations d’usage des appareils numériques mobiles

Si l’on regarde, à l’échelle d’une cinquantaine d’année, l’évolution des appareils numériques, on peut faire plusieurs constats :

– une tendance à la domesticisation, néologisme indiquant l’avènement d’un marché grand public et d’un usage domestique des appareils électroniques et informatiques, qui quittent leur niches scientifiques ou militaires d’origine pour aller vers un usage de plus en plus large; professionnel d’abord, puis grand public, bien que cet ordre de divulgation des produits ne soit plus nécessaire aujourd’hui ; cette tendance est tout autant liée à la philosophie de l’économie de marché qu’à son rapport étroit avec l’innovation technologique, depuis l’avènement des sociétés industrielles ;

– tendance à la miniaturisation: les appareils, du fait de l’évolution des technologies qu’ils embarquent, deviennent de plus en plus petits, de plus en plus transportables, s’affranchissant progressivement des contraintes filaires de leur alimentation énergétique pour finir par être portables, des contraintes mécaniques de leur alimentation en contenu pour finir par être connectés ;

– tendance inverse à l’augmentation de puissance, donnant aux appareils l’accès à des fonctionnalités de plus en plus grandes, complexes, multiples, faisant d’eux des terminaux multi-usages.

Notre première partie tentera de montrer, dans une approche médiologique, les intrications de ces trois tendances et leurs influences croisées sur la problématique de la mobilité numérique.

Dans un second temps, nous nous attaquerons au concept même de mobilité, selon deux approches:

– à partir de la situation de l’appareil mobile au sein du cours d’action, approche dans laquelle nous opposerons graduellement mobilité à portabilité ;

– au regard de l’activité de l’usager de l’appareil, approche selon laquelle nous opposerons mobilité et nomadisme.

Notre approche sera alors empirique, d’inspiration sémio-pragmatique, et nous illustrerons nos propositions de retours d’usage d’application logicielles tournant sur des terminaux mobiles.

Notre communication visera in fine à proposer une caractérisation des situations qu’on pourrait dire de mobilité numériquement assistée.

Communication scientifique Ludovia qui sera présentée le Lundi 29 aout 2011 à 17h00 par Patrick Mpondo-Dicka sur l’Université d’été

Plus d’informations sur www.ludovia.org

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top