POINT DE VUE

Le tableau interactif fixe est mort. Vive l’écran interactif !

Il est clair pour tous que ce serait très probablement l’écran plat, qui présente de multiples avantages. Quand on compare les matériels, il n’y a pas photo, si j’ose dire:

– meilleure qualité d’image sur l’écran LCD (contraste supérieur, meilleur piqué, définition bien meilleure)
– image mieux réglée et plus simple à obtenir sur l’écran LCD (aucun réglage de l’image nécessaire)
– plus grande durée de vie pour le LCD (20 000 heures contre 2 000 ou 3000 heures pour une lampe de vidéoprojecteur)
– aucune d’ombre portée sur l’écran plat => confort d’écriture maximal, alors qu’un tableau interactif fixe, même muni d’un vidéoprojecteur à courte focale, à toujours une ombre portée.
– une meilleure qualité d’interactivité (doigt + stylet) qui fait que l’écran plat interactif ressemble à un IPAD géant (en mieux, car il est beaucoup plus naturel d’écrire sur l’écran interactif géant que sur l’IPAD…)

Depuis 2007, date de mon premier article sur le sujet, le coût des écrans LCD diminue régulièrement et en septembre, une étape importante a été franchie:

Pour la première fois, le coût d’un écran interactif devient, sur une durée de vie de 6 ans, inférieur à celui d’un tableau interactif (ou d’un vidéoprojecteur interactif).

Le coût sur 6 ans d’un tableau interactif fixe installé, utilisé 2000 heures / an, avec la maintenance et les lampes, est d’environ 6 500 € HT.

Depuis cet été, les prix des écrans LCD installés sont passés sous la barre des 6 000 € (pour une taille de 65″ environ) et les écrans de taille 80″ devraient passer, d’ici un an au plus, sous la barre des 8 000 € HT. Pour ce prix, on aura une installation de meilleure qualité et plus fiable, avec une garantie de 20 000 heures au moins pour l’écran lui-même…

J’ai écrit déjà l’année dernière comment les tableaux interactifs fixes sont en train de disparaître au profit des vidéoprojecteurs interactifs. En fait, toutes les technologies fixes à base de projecteurs seront progressivement remplacées par des écrans LCD – le prix de ceux-ci baissera, à cause des volumes de production supérieurs, bien plus vite que le prix des projecteurs.

Il restera alors deux marchés principaux pour l’interactivité en milieu scolaire :

-> les technologies mobiles, qui ont leur avantages propres (partage, mobilité, coût)
-> les technologies interactives fixes, (écrans LCD et leurs évolutions à venir, OLED, etc…).

Partagez vos avis sur cet article en utilisant la fonction commentaire

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top