MANIFESTATIONS

Les Rencontres de l’ORME 2.14 : une édition « augmentée ».

par Marie-France Bodiguian, Cabinet AMO-TICE, pour LudoMag

Telles étaient les principales questions sur lesquelles les acteurs de la communauté éducative, industriels, et institutionnels ont débattu lors de la 20ème édition des Rencontres de l’Orme qui s’est tenue à Marseille les 27 et 28 mai dernier.

Avec la loi sur la refondation de l’Ecole, une nouvelle ère s’ouvre pour Les Rencontres de l’ORME

Amotice_Orme014_AdosDevantTNIGrâce à la Loi sur la refondation de l’Ecole, qui donne au numérique une place déterminante, l’heure n’est plus à justifier la légitimité du numérique à l’Ecole mais à dessiner de nouvelles perspectives pour assurer sa réussite, en s’appuyant naturellement sur les acquis de ces vingt dernières années, comme l’affirmait Jacques Papadopoulos lors la table ronde inaugurale.

En mettant au cœur des débats la thématique de l’Ecole augmentée, les Rencontres de l’Orme ont salué cette année l’engagement de l’Etat pour l’Ecole Numérique ainsi officialisée par la loi sur la Refondation de l’Ecole.

Cette institutionnalisation de l’enseignement au et par le numérique a ainsi donné une nouvelle dimension aux débats de cette de cette édition 2.14 de l’Orme, en plaçant tous les acteurs de l’éducation numérique : enseignants, industriels, experts, Canopé de l’Académie d’Aix Marseille, associations territoriales, face à des décisions stratégiques à prendre.

La réflexion sur l’Ecole augmentée a fait prendre conscience à bon nombre d’intervenants des ateliers, de l’effet amplificateur de la pédagogie des enseignants par le numérique : celui-ci pouvant révéler les travers de tel ou tel enseignant, comme valoriser tel ou tel autre.

Car on le sait, nul ne s’improvise pédagogue avec le numérique.

De l’école à la collectivité numérique augmentée

AmoticeOrme014_Ecole_CommunicanteDe leur côté, les collectivités, en acteur incontournable de l’Ecole Numérique, réfléchissent aux réponses que le numérique peut désormais leur apporter dans le cadre de la continuité éducative dont elles sont en charge. Pour exemple, dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, il permet aux communes d’envisager des méthodologies et outils d’échanges entre les acteurs du scolaire et ceux du périscolaire. Cette réflexion menée sur l’espace thématique « Ville Numérique » de l’Andev, a également été complétée par un débat sur la manière dont le numérique peut faciliter la liaison CM2 / 6eme, dans le cadre du nouveau cycle, instauré dans la loi de juillet 2013.

Mais la continuité éducative, mise à l’honneur dans la Loi sur la refondation de l’école, ainsi que « l’Ecole augmentée », ne sauraient voir le jour sans un déploiement des ressources numériques au sein des espaces numériques de travail, renommé lors de ces Rencontres de l’Orme des espaces numériques éducatifs.

Ce thème, illustré lors d’un des 3 ateliers animés par Gérard Puimatto (Directeur adjoint de Canopé de l’Académie d’Aix Marseille), a justement permis aux collectivités d’entrevoir des solutions nouvelles pour la gouvernance de leur Ecole Numérique, ainsi que de nouveaux dispositifs de déploiements.

En effet, la loi sur la Refondation de l’Ecole transfert également aux collectivités toutes les compétences pour le maintien des équipements et infrastructures, afin d’assurer une continuité de service. Ainsi, cet atelier a-t-il permis aux départements et régions d’échanger sur leur retour d’expérience de plusieurs années dans ce domaine, et de voir comment une approche phasée et industrielle tout en développant des compétences de proximité a pu être mise en œuvre.

Autre mission de la collectivité, assurer un flux internet suffisant pour permettre les usages transversaux du numérique dans l’enseignement comme le signifie la loi sur la refondation de l’école. Aujourd’hui, à l’heure de la 4G, et du très haut débit, les collectivités s’assignent donc pour rôle de mettre en place les infrastructures nécessaires, entre fibre optique, et solutions alternatives pour optimiser les débits en place.

Encore un franc succès pour les Rencontres de l’Orme 2014

Permettre à chacun de s’exprimer, faire avancer les débats, demande, au-delà des compétences d’organisateur, des qualités, dont cette année encore a fait preuve l’équipe de Canopé d’Aix-Marseille, résolument engagée, tout au long de l’année à la cause du numérique à l’Ecole, à travers l’édition des produits pédagogiques et culturels, le développement de services numérique et le conseil en matière de ressources numériques, etc. Saluons donc l’expertise et le savoir-faire de l’équipe organisatrice !

Ce sont quelques 1500 visiteurs qui ont, cette année encore, pu bénéficier de ce vivier d’expertise, véritable vecteur exponentiel d’enrichissement des connaissances, d’échanges, de découvertes de nouveaux contenus et/ou usages, le tout pour permettre une meilleure continuité éducative et donner corps à une école augmentée.

Amotice_Robot_Orme 2014

 

Mais face à tant de richesses déployées autour de l’école augmentée,  im-po-ssible d’en faire le tour en seulement 2 jours !

Que ce soit les traditionnels rendez-vous des rencontres, ou les nouveautés, qu’il s’agisse des incontournables, comme l’Ecole Communicante, qui cette année a accueilli 16 classes et leurs enseignants, ou encore de Nao, robot Numanoïde présenté sur l’espace Intégratice, ou qu’il s’agisse de nouveaux rendez-vous, comme par exemple l’espace dédié au Salon des éditeurs publics et privés, où étaient présentées les ressources éducatives et péri-éducatives pour la rentrée, difficile de savoir où donner de la tête !

Une chose est sûre : la 20ème édition des Rencontres de l’Orme amorce une nouvelle étape augmentée : relever ensemble le défi d’une plus-value pédagogique pour l’école numérique !

Alors, prêts pour une Ecole augmentée ?

N’hésitez pas à réagir sur notre blog http://www.amotice.com/blog ou sur nos réseaux sociaux

 

 

 

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top