syndicalisme

François HOLLANDE : 4 propositions pour l’école… seulement ?

Le candidat François HOLLANDE s’engage à rétablir une formation professionnelle des enseignant(e)s digne de ce nom. Nous l’appelions de nos vœux. Nous applaudissons.

Avenir Ecoles CFE-CGC, sensible à l’accueil réussi de toutes les diversités, approuve le retour à la scolarisation en Maternelle des enfants de moins de 3 ans, mais s’interroge déjà sur celui des enfants en situation de handicap. Quid des AVS ?

Avenir écoles CFE-CGC, observe avec intérêt le projet de révision des rythmes scolaires qui apparaît comme un serpent de mer depuis des années.

Et c’est à peu près tout !

Avenir Ecoles CFE-CGC ne peut que faire part de sa profonde déception devant ce qu’il faut bien appeler un manque évident d’ambition pour les personnels de l’éducation, toutes catégories confondues : rien sur l’évolution du métier d’enseignant(e) !

Un grand malaise, une grande souffrance, flottent sur la profession : manque de reconnaissance, salaires dérisoires et indignes pour des Bac + 5, pas ou peu de perspectives d’évolution de carrière et plus grave encore, rien sur une véritable médecine du travail, rien sur la qualité de vie au travail. Or, selon une récente enquête du Ministère de l’Education, 46% des Professeur(e)s des écoles et 39% des Professeur(e)s du secondaire envisagent de changer de métier (Livre vert de la commission Pochard 2008). Les recettes du candidat HOLLANDE auront bien du mal, et ce n’est pas un procès d’intention, à inverser la vapeur.

Avenir Ecoles CFE-CGC, las, aurait aimé également voir dans ce projet, un mot, ne serait-ce qu’un, sur la révolution numérique à l’école, pour qu’enfin, élèves et enseignant(e)s entrent dans le XXIème siècle et retrouvent une saveur à l’école.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top